Nous voici entrés pour la 5ème fois en Argentine, mais là pour faire la partie Nord.

Aux dires des autres voyageurs, cette région nous promet de splendides paysages.

Après le passage de frontières à Paso de Jama , nous débutons par les « salinas grandes », une grande étendue de sel, un avant goût du mythique «Salar d’Uyuni». Nous y croisons un camping-car français, les « 101 kilomètres et des poussières », une famille française avec 3 garçons et 2 chiens.

La «ruta 52» est magnifique, nous en prenons pleins les yeux et ensuite à chaque lacet, nous admirons le paysage car nous descendons plus de 2400 m d’une traite.

Nous voici arrivés à Purmamarca, petit village mais très typique avec son marché très coloré, ses maisons en adobe et surtout sa montagne aux 7 couleurs. Nous randonnons autour du village par le «paseo de los colorados» pour admirer de plus près ces couleurs chatoyantes.

Depuis San Pedro d’Atacama, Patrouille à une plaquette de frein qui le chatouille (tout en rime !) et les Daltons avait fait changé les freins à San Salvador de Jujuy à 60 km de là, alors aujourd’hui on prend un peu de temps pour lui et nous devons aussi faire changer toutes les rotules du train avant que nous promenons depuis l’île de Chiloé et aussi faire l’entretien courant. En plus, c’est un jour important dans l’agenda de Mickaël, car le Dakar passe par là, alors d’une pierre deux coup ! Mais, c’est un peu déçu qu’il regarde passer les véhicules en transit (et non en course) car cela ressemble plus à une parade avec appels de phares et klaxons. Certes, il y a de beaux véhicules et camions mais il y a surtout un manque de respect de l’ensemble des véhicules d’assistance (vitesses excessives, conduites dangereuses) ! Bref déception.

Nous décidons de ne pas descendre plus bas vers Salta, donc nous remontons vers Tilcara, petit village sympathique avec de jolis points de vue grâce à ses ruines Incas en cours de réhabilitation.

Etienne et Laurence (on dirait l’amSud) qui sont passés juste avant nous, nous ont donnés énormément de bons plans et en particulier cette rando à Uquia dans «la quebrada de las señoritas». C’est un mélange de couleurs extraordinaires et les montagnes sont splendides. On se croirait sur une autre planète !

Le temps étant incertain, et avant que les nuages se lèvent trop demain, nous filons à Humahuaca à 3650m d’altitude par une jolie route en terre, pour admirer «la palette du peintre» puisqu’il s’agit de la montagne aux 14 couleurs. Dommage que le soleil soit discret en ce moment pour illuminer les photos mais l’aperçu est quand même grandiose. Nous descendrons bivouaquer parmi les nombreux cactus perdus au milieu de nulle part (ce sont les bivouacs que nous préfèrons !).

Désormais, nous remontons tranquillement vers la Bolivie, en passant pas Hornaditas et ses bosquets de cactus géants et sur la route les paysages sont plus beaux les uns que les autres.

Nous faisons un crochet pour aller visiter Yavi et son église dont l’autel et le coeur sont recouverts de feuilles d’or. Mais, c’est comme qui dirait un village fantôme !

 

Demain, nous passons la frontière même si cette région est déjà un avant goût de la Bolivie, avec toutes ses couleurs et sa culture Quechua. En tout cas, elle nous laisse de très jolis paysages dans la tête, mais l’Argentine ne souhaitait pas nous laisser partir ainsi et nous nous retrouvons dans un orage impressionnant avec des éclairs de tous les cotés.