Nous savons que c’est notre dernière étape de ce beau périple, alors nous quittons la côte caraïbe avec le cœur gros. Nous avons vu une autre partie de la Colombie plus métissée et qui mérite le détour, pour sa chaleur de l’eau, ses couchers de soleil, son ambiance et tout le reste à vivre.

Nous devons remonter en altitude pour arriver à Medellin où nous découvrons une ville agréable mais ce qui nous frappe, c’est l’importante différence du niveau de vie des colombiens. C’est une ville très dynamique avec de nombreuses infrastructures (métro, funiculaire, espace sportif ou de détente, …). Ceci suite aux investissements d’un homme car il ne faut pas oublier que Medellin a été le fief ou le bastion de «Juan Pablo Escobar » pour le meilleur mais aussi le pire …. Il a fait d’immense investissement public avec l’argent de la drogue.

En arrivant, nous allons de suite au centro historico, avec la « plazoleta de las Esculturas » où nous découvrons des œuvres de BOTERO, et la visite du « museo de Antioquia ». Le soir, au « parque de las luces », un groupe de photographes demandent à Lubin de poser comme un mannequin, et il se prête au jeu !

Aujourd’hui, nous allons au parc Arvi, en prenant tous les moyens de transport possible : métro,taxi, funiculaire, bus, et la randonnée. Ce parc est magnifique, sur les hauteurs de la ville avec ces pentes à 100%. Nous passons au dessus du quartier « Comuna 13 », très connu par ces murs graffés et l’ancien lieu du cartel de la drogue de Medellin.

Nous partons vers Jardin, village très coloré, et région très charmante avec des paysage à couper le souffle. Nous y allons aussi pour rencontrer une famille de français qui va certainement s’installer là-bas. En plus, nous nous retrouvons à 4 familles sur leur campement. Alors, ce sont échanges et partages dans la bonne humeur pendant 3 jours.

Deuxième journée, nous partons tous en rando, pour visiter le terrain que la famille « en avant tou’t » souhaitent acheter. Nous sommes aussi avec les familles « la bétaillère N’home-made » et « voyage et liberté ».

Aujourd’hui, c’est visite du centre ville et du centre de secours, mais comme partout en AmSud, ce sont des « Volontarios » (volontaires uniquement). Ces centres fonctionnent grâce aux dons de pays étrangers pour les véhicules et les équipements car les secours ne sont pas financiers par l’état !

 

Nous devons quitter les lieux à contre cœur, car ça sent la fin… il faut remonter vers le Nord. Dommage, merci les amis pour ces instants de partage et nous nous reverrons en France dès que possible pour de nouveaux s’évader dans nos souvenirs…

Et pour finir en beauté, nous terminons à Guatape, ville aux multiples couleurs avec les « zocalos » (des frises colorées en relief sur le bas des murs de chaque maison et qui font référence aux métiers des occupants). Et nous dormons trois nuits dans un cadre magnifique chez Valérie, Jérome et leurs fils Charles des français qui se sont installé ici.

La deuxième journée, nous allons gravir « la Piedra del Peñol » pour admirer les lagunes aux alentours. Ce soir, c’est la fête des fleurs à Guatapé, avec parades et danses typiques.

Malgré ces beaux moments, il faut aussi penser à faire les bagages car un an de voyage et de souvenirs, ça prend un peu de place ! Durant cette année, nous aurons tous soufflé nos bougies loin de la famille et des amis et aujourd’hui c’est le tour de Corinne.

1er Août, dernier petit déj, et dernier jour en Colombie, alors nous nous relaxons un peu et en profitons pour faire le tour du magnifique jardin de Jérôme et Valérie, et aussi pour cueillir et connaitre tout le processus du café fait maison !

Ainsi se termine notre beau voyage. Après 1 an jour pour jour, nous nous apprêtons à prendre le vol retour. Cette année a été merveilleuse et nous nous laissons du temps pour analyser tout cela et un bilan suivra.

Ce que nous retenons, c’est que « nous avons transformé nos rêves en souvenirs ».

Merci à tous ceux qui nous ont suivi et encouragé.