Nous sommes arrivés chez René un peu par hasard, il nous restait du temps pour cette étape du dimanche pour passer Sào Paulo (la deuxième ville du monde la plus peuplée après Mexico) nous devions nous arrêter avant et passer la mégalopôle le lundi, mais  nous trouvons sur ioverlander un point pour camper  « our home is your home » alors on fonce…mais nous regardons rapidement les commentaires des autres voyageurs (ça l’air d’être bien) mais il y a surtout une information qu’on ne prends pas en compte « après la sortie 28B ne pas suivre le GPS » et nous bien sûr, nous suivons le GPS et là …  nous arrivons sur un chemin en terre , Bon !!! Allons Y !!! mais nous nous retrouvons après un virage d’en une montée impossible en CC (ou 4×4).  Panique à bord, le CC commence a glisser dans la pente. Toute la famille descend pour la sécurité,  bon on stoppe tout et on appelle René pour avoir des infos, nous arrivons tant bien que mal à faire demi tour et redescendons au pas. Après ces sueurs froides, René vient à notre rencontre pour nous guider par un chemin de terre mais praticable. Et bien sûr après tout ce temps, nous arrivons donc chez lui dans le noir. Le lendemain matin, nous découvrons le parc arboré de sa maison où nous avons passés la nuit, c’est juste magnifique !

Après de nombreux voyages en Amérique du Sud, René a découvert Ioverlander il y a deux ans à Ushuaia et maintenant il propose son propre terrain à la communauté Ioverlander… Il a aujourd’hui 65 ans, en retraite, et c’est son plaisir de recevoir des voyageurs pour échanger, actuellement il termine un « camper » pour mettre sur son gros Pick-up FORD.

Nous comprenons vite que c’est un homme qui a le cœur sur la main, il est prêt à tout pour notre confort, il est généreux en nous donnant des fraises, des bananes , des oranges citronnées de son jardin et même son café qu’on a torréfié et moulu sur place. En plus, il parle 4 langues couramment et est passionné de mécanique (il a travaillé pour Mercedes Trucks) participé au « Camel Trophy 87 » et va sur le Dakar depuis plusieurs années.

Il laisse l’accès librement à son atelier et donne tous pleins de conseils, et il a son réseau de connaissance, ce qui nous a permis de faire une grosse révision mécanique sur le CC (changements de tous les filtres, les bougies, tous les graissage, niveau du pont et de la transmission etc…) et Mickaël en a profité pour régler des problèmes électriques (faux contact sur les feux Ar et clignotants).

Bon, avec tout ça, le temps passe mais ce n’est pas grave car c’est une belle rencontre et il faut profiter de ces moments là ! Nous passons 3 jours chez lui alors qu’une seule nuit était prévue…

un grand MERCI à toi René

Pour ton projet de voyage en Europe, notre maison est grande ouverte …

PS: nous n’oublierons pas non plus Marcelino (le gardien, jardinier)